Historique

Cette page est un résumé du document original que vous pourrez retrouver en bas de page.

Genèse

       En 1987, un an avant sa disparition et alors que le Président MITTERAND et Jacques CHIRAC venaient de le désigner à la tête de la mission de commémoration de la Révolution Française, le Président Edgard FAURE demandait à Yvon ROUSSEL comment faire participer 4000 Tambours aux différentes manifestations.

       Yvon ROUSSEL s’adressait à Robert GOUTE appartenant à l’Armée de l’Air, Tambour- Major mondialement connu, homme de réseaux, s’occupant de la jeunesse depuis 1947, Président de la Commission Nationale des Tambours-Majors de bien vouloir l’accompagner, et de diriger l’opération.

     Logo_T89  Le 2 septembre 1990 naissait l’Association Internationale de l’Ecole française du Tambour, dite « LES TAMBOURS DE 89» ! Robert GOUTE en fut élu PRESIDENT !

       A l’assemblée Constituante du 2 septembre 1990, succéda
l’Assemblée générale élective du 2 décembre 1990 avec l’élection des membres du Bureau, du Conseil d’Administration et du Comité Technique. (cf Magazine N°1 de Janvier-Février 1991)

       Après la mise en place des Associations régionales elle devint la Fédération Internationale l’ECOLE FRANCAISE DU TAMBOUR, dite « LES TAMBOURS DE 89 ».

Historique

      En 1992, nous pouvions présenter au Ministre Jack LANG devenu Ministre d’Etat, en charge de la Culture, de l’Education nationale et de la communication des résultats probants et une prospective d’actions tournées vers la francophonie dans une première phase, puis vers 1’ensemble du monde dans une seconde.

         En 1995 Robert GOUTE arrêta la Présidence, il proposa à l’Assemblée d’élire Yvon ROUSSEL, ce qu’elle fit. Le nouveau Président demanda à l’Assemblée de créer le poste de Président honoraire fondateur pour Robert GOUTE, proposition votée à l’unanimité.


En 2000
, le développement du tambour comme moyen d’expression des jeunes nous amena à répondre positivement à Federico MAYOR Directeur de l’UNESCO qui lançait l’opération « TAMBOUR POUR LA PAIX », à laquelle nous fumes associés, grâce au Président de la Maison Internationale de la Poésie basée à BRUXELLES : Arthur HAULOT.

p1070682

Opération « Tambours pour la paix » à Saint-Brieuc

 En 2002, suite aux événements du 11 septembre, la résolution 53/25 votée à l’ONU, fut activée afin d’appeler touts les enfants du monde à s’unir pour construire la PAIX, luter contre le racisme et l’antisémitisme!

       En 2002, les 28/29 et 30 juin nos tambours étaient les invités de Louis SALAMIN organisateur de la 27ème fête fédérale des Tambours Fifres et Clairons à SIERRE en SUISSE, grâce au nouveau Président de l’Association SUISSE : Markus ESTERMANN et l’art de battre à la française pouvait s’exprimer sur le territoire Helvétique. Les 6 et 7 juillet 2002, avec l’appui et les aides de la Ville de Saint-Brieuc, du Conseil Général des Côtes d’Armor, du Conseil Régional de Bretagne nous créons le premier Festival International du Tambour de SAINT-BRIEUC. Reconduit chaque année sa réussite nous a permis de concevoir, dans son cadre, le Concours National Instrumental Tambour en 2012, puis en 2015 le Concours National des ensembles de Tambours.

       En septembre 2007, à VLADIVOSTOK nous intervenons :

lors du congrès des Présidents d’universités d’Extrême Orient, où nous pûmes démontrer tous les avantages de la technique française qui amène une plus grande facilité de compréhension dans tous les domaines et en particulier l’enseignement !

41

Les tambours de 89 à Vladivostok

-au symposium des Ecoles de Tambour grâce auquel notre technique confronta celles enseignées en Russie et au Japon. Ces techniciens d’extrême orient s’étonnèrent de la démonstration scientifique, de ce qui se fait et s’écrit en France depuis Thoinot ARBEAU en 1589. La Conférence de presse, le relais de nos interventions et prestations par les médias télévisés, radiophoniques et la presse écrite intéressèrent beaucoup le Gouverneur de Sibérie, Sergei DARKINE qui nous demanda de jouer pour l’ouverture du IVème festival du film du Pacifique de Vladivostok.

       En 2008, selon le plan établi en 2002 par Madame Sylvie HUBAC alors Directrice de la Musique de la Danse et du Théâtre, repris par les Directeurs successifs de la Musique Madame ALBANEL, Ministre de la Culture et de la Communication, le 22 Avril, signait deux arrêtés :

l’un pour la création du Diplôme d’Etat percussion option Tambour,

l’autre pour la création du diplôme d’Etat de direction d’ensemble de Tambours et ou de tambours et fifres.  

     En 2009, seul groupe européen retenu, avec l’aide du Ministère des Affaires Etrangères, nous nous rendons, au festival mondial du Tambour à BUPYUNG près de Séoul, en Corée du Sud. Ce fut un succès, devant plus de 1 million de personnes. Ceci déclencha le développement d’échanges nouveaux qui se multiplient avec le « pays du Matin Calme ». Nous avons ainsi honoré le traité d’amitié universelle qui nous lie à la Corée depuis 1884 !

t89-coree-2

Les tambours de 89 à Séoul

    En 2014 notre groupe national accompagna WOODKID, le musicien qui remplit les « ZENITH » sans publicité, dans sa tournée des ZENITHS de France !

    Avec lui, nous avons, de plus, traversé l’Atlantique pour nous produire à MONTREAL dans le cadre du Festival international du JAZZ, 143000 personnes applaudirent notre prestation, «La PRESSE », premier journal du Québec, titrait sous la plume de son rédacteur en chef, Jacques BRAULT: « Divine surprise, les Tambours français à l’ouverture du festival international du Jazz». Enfin ! Le Tambour est reconnu comme faisant partie du monde des musiques actuelles, qui l’aurait cru ! Combien de temps faudra-t-il en France pour que cela soit pris en compte ?

yvan-lastes139

Le groupe national au Zénith de Paris

 

    En 2015, 800 000 jeunes dans 120 pays ont conçu des poèmes et battu « tambour pour la Paix », la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, le 8 Mai, symbolisant les 70 ans de Paix en EUROPE !

     Nous concevons par ailleurs le STAGE NATIONAL 1er, 2ème et 3ème cycle à VERSAILLES du 19 au 23 octobre au Conservatoire des musiques Militaires de l’Armée de terre grâce au Colonel SORLIN, avec l’appui du Ministre de la Défense.

        En 2016, nous avons développé nos relations avec l’Australie, grâce aux Tambours des Hauts de France, et une rencontre à PARIS avec nos représentants et ceux d’Australie, ceci du 21 au 27 Avril.

En 2017 les 13/14/15/16 février : rencontre avec Michaël EAGLE, directeur des percussions des orchestres de l’Université de New York Albany. Préparation de Versailles 2018.

Prospectives

       Se basant sur une pratique collective, servie par un univers intergénérationnel, elle entend créer le Symposium International du Tambour à VERSAILLES, lieu d’origine des ordonnances.

       Pour se faire, l’engagement du gouvernement et d’abord du Ministère de la culture nous est nécessaire. Depuis de nombreuses années avec nos amis Suisses sous la conduite du Président de l’Association Suisse des Tambours et Fifres : Markus ESTERMANN, et de son compatriote Président des Tambours Clairons et fifres de Suisse Romande : Martial GUMY, et Lionel RENAUD nous y travaillons d’arrache pied. En 2015 nous avons été rejoints par nos amis américains, conduits par Mark REILLY, et hollandais dirigés par Peter VULPERHORST, en 2016 par Ben Van Den AKKER venu d’Australie, trois sommités dans leur pays respectif de l’Art de Battre du Tambour, La création d’un évènement mondial est à notre portée !

Vous pouvez retrouver le document intégral en téléchargement ici.

Pour plus d’informations sur le festival international du tambour de Saint-Brieuc, vous pouvez consulter ce fichier.

baguette